Se connecter

Nouveau mot de passe ?


Pas encore client ?

La boutique des Cuivres


GEUJON MARC

GEUJON MARC

Né en 1974, Marc Geujon obtient successivement les premiers prix de trompette à l’unanimité des conservatoires d’Arras et de Rueil-Malmaison avant d’entrer « premier nommé » au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il y sera récompensé également par un premier prix de trompette à l’unanimité. Il se perfectionne alors auprès de grandes personnalités musicales comme Häkan Hardenberger, James Watson, Frits Damrow ou Max Sommerhalder lors de master classes.
En 1997, Maurice André l’invite à participer à ses côtés aux concerts « Prestige de la Trompette ». La même année, il est invité par Eric Aubier à enregistrer les concerti pour 2 trompettes de Vivaldi et de Molter. Depuis, il se produit en soliste dans les plus grandes salles françaises (Pleyel, Théâtre des Champs Elysées, Chatelet, Gaveau), il est également invité dans plusieurs festivals en Europe. En avril 2010, il est invité en Russie par le Baltic Chamber Orchestra (solistes de la Philharmonie de Saint Petersbourg) pour interpréter le concerto pour trompette de Josef Haydn ainsi que le Concerto pour piano et trompette de Dmitri Shostakovitch. Il est depuis plus de dix ans l’invité régulier de l’Orchestre de chambre Paul Kuentz avec lequel il a enregistré les concerti de J.N.Hummel et de J. Haydn.
Chambriste, il est lauréat des concours de musique de chambre de Paris et de Guebwiller avec le quintette de cuivres Vertige. Il a également enregistré « Le Roi David » d’Honegger avec Michel Piquemal et Jacques Martin, récompensé en 1997 par Les Victoires de la Musique Classique.
Musicien d’orchestre, Marc Geujon a été successivement soliste des orchestres de la Garde Républicaine, de Mulhouse-Opéra du Rhin, de l’orchestre de Picardie et de l’Ensemble Orchestral de Paris.. Il a été « trompette solo invité » par les orchestres de Radio-France, Lille, Jenaer Philharmonie, RTV Ljubljana, DSO Berlin… Il occupe maintenant le poste de trompette solo à l’Orchestre du Théâtre National de l’Opéra de Paris.
Marc Geujon joue exclusivement les instruments du facteur américain Schilke.

Publié le

Retour à la liste